Notaires et magistrats à l’école de la pratique notariale

Notaires et magistrats à l'école de la pratique notarialeLes notaires et quelques acteurs de l’appareil judiciaire du Togo se retrouvent pour la huitième fois dans le cadre des universités du notariat togolais. Ceci pour mettre à niveau leur connaissance en matière de l’exécution testamentaire et la session des titres sociaux en droit OHADA.

Cette rencontre va permettre aux notaires de la chambre nationale des notaires du Togo de s’adapter aux contextes mondiaux et de répondre avec sérénité et efficacité aux besoins des usagers de droit.

Les travaux débutés ce lundi 29 février vont durer trois jours. Les échanges portent entre autres sur le rôle du notaire et du magistrat dans le règlement judiciaire d’une succession d’une pratique notariale et l’intervention d’un juge dans l’exécution d’un testament, selon Maître Kadjaka Abougnima, présidente des universités notariales du Togo.

”Quelles sont les relations entre notaires et magistrats en cours de procédure judiciaire?” C’est sur ce thème que vont débattre les participants à cette huitième université notariale.

Cette rencontre revêt toute son importance, selon Maître Daniel Dosseh, président de la chambre nationale des notaires du Togo qui explique: “il faut une harmonisation dans la démarche notariale, une attitude de coordination à l’égard des usagers de droit”.

À l’issue de cette université, les intéressés auront les outils nécessaires pour pouvoir surpasser les problèmes rencontrés dans ce secteur d’activité, a-t-il ajouté.

Plus d'articles
Mauritanie : L’ex-président Abdel Aziz libéré