Notre culture, notre identité

Notre culture, notre identité
Image illustrative

Sauvegarder l’identité culturelle du peuple Kabyè notamment ses chants et danses pour le développement touristique de la région de la Kara.

C’est l’objectif que s’est fixée l’association Action des jeunes pour l’intégration touristique et culturelle (AJITEC) basée à Kara à travers la grande finale du concours de griots au Palais des congrès de Kara ce vendredi 11 septembre.

Placé sous le thème ‘Voix et Tradition au service du développement culturel’, ce concours a mis en compétition quatre griots issus de quatre cantons différents.

A l’issue de la compétition, c’est le Griot Kagnissa Ayénam du canton de Kouméa, qui a été déclaré vainqueur par le jury, et récompensé avec un trophée et une enveloppe de 100.000 francs CFA.

Selon Mouzou Manzama-Esso Raul, « Dans la tradition orale, le griot est un vecteur et un canal d’informations. Il s’agit à travers cette compétition, de donner l’envie au meilleur de travailler plus son talent afin que la culture kabyè puisse aller au-delà. »

Le concours a été suivi de l’exposition de différents instruments qui entrent dans l’accoutrement des cérémonies de ‘Kondona’ en pays Kabyè par les gardiens des us et coutumes.

Les activités ont été présidées par le Directeur régional des Arts et de la Culture de la Kara, Edjidomele Komlan.

Odette Kalyèmba, Correspondante à Kara

Plus d'articles
Rigobert Song : la star s’affiche avec ses frères, tous des légendes, et fait sensation (photo)