Tanko Timati

Alors que la fondation du Patrimoine a annoncé une grande collecte nationale pour permettre à la cathédrale incendiée de renaître de ses cendres, la société d’investissement de la famille Pinault, Artemis, va de son côté débloquer 100 millions d’euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, ravagée lundi soir par les flammes, a annoncé dans un communiqué son président François-Henri Pinault.

« Mon père [François Pinault] et moi-même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d’Artemis une somme de 100 millions d’euros pour participer à l’effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre Dame », écrit le milliardaire français, à la tête du groupe Kering.

Lire aussi : Notre-Dame de Paris : les premières images après l’incendie

 « Cette tragédie frappe tous les Français et bien au-delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine », explique le président de la holding familiale et du groupe de luxe.

Artemis est le bras armé de l’empire fondé par François Pinault, aujourd’hui âgé de 82 ans et troisième fortune de France. La société, fondée en 1992, est dirigée par François-Henri Pinault depuis 2003. Autodidacte, François Pinault est devenu un influent collectionneur d’art contemporain dans le monde après avoir été l’un des plus puissants entrepreneurs du pays.

Avec L’express