Nouvelle campagne de lutte contre les maladies tropicales négligées

Nouvelle campagne de lutte contre les maladies tropicales négligéesCinq ans après la dernière campagne de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées effectuée en 2009, notamment les helminthiases, la schistosomiase et l’onchocercose, une nouvelle débute ce lundi 9 mai sur l’ensemble du territoire national à l’exception de la commune de Lomé.

Plus de 10.600 agents de santé communautaires seront déployés à cet effet pour une durée d’un mois jusqu’au 8 juin prochain, pour l’administration de l’Albendazole contre les helminthiases ; le Praziquantel contre la schistosomiase ou la bilharziose ; et l’Ivermectine contre l’onchocercose, aux tranches d’âges cibles.

Ils procéderont également au recensement des membres de ménage ainsi qu’à la sensibilisation sur le lavage des mains et l’utilisation de l’eau potable.

Cette action du ministère de la Santé et de la Protection sociale avec l’appui de ses partenaires tels que l’Organisation mondiale de la santé vise à accentuer cette lutte qui a déjà produit des résultats encourageants. Par exemple, l’évaluation en 2015 de la campagne de 2009 a permis de noter une prévalence des helminthiases qui est passée de 33 % en 2009  à 11,6 % en 2015 ; celle des schistosomiases est passée de 23 % en 2009 à 5 % en 2015 ; et l’onchocercose est à l’étape de contrôle.

Plus d'articles
Africa Talents Awards : Fally Ipupa sacré meilleur artiste africain de l’année