Depuis la dernière session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) à Abuja,  beaucoup s’interrogent sur l’équivalent de la nouvelle monnaie. Pour l’heure, des chercheurs ont exploré des pistes et sorti de leur carquois ce à quoi l’Eco va ressembler.

Nouvelle monnaie de la CEDEAO : voici l'équivalent de l'ECOLire aussi : Tremblement de terre à la CAN 2019 : l’Afrique du Sud élimine l’Égypte de Mo Salah



C’est la valeur de l’actuel Naïra, la monnaie nigériane, qu’aura la nouvelle monnaie de la Cedeao.

Lire aussi : CPI : Fatou Bensouda veut enquêter en Birmanie, l’armée s’oppose

C’est une annonce de l’analyste financier Sèmèvo Amadidjè. En effet, selon lui, les calculs macros en cours sont tous en faveur de cette équivalence. Et pour cause, la robustesse de l’économie nigériane comparativement aux pays abonnés au Cfa. D’ailleurs, poursuit l’analyste financier, le Naïra est resté toujours supérieur au franc Cfa et l’inverse serait un paradoxe pour l’économie nigériane.

Lire aussi : Togo : le Président Faure Gnassingbé inaugure l’entreprise Majorel ce lundi à Adéwui (Lomé)

Dans le même schéma, le Nigeria, première puissance du continent ne saurait admettre une monnaie dont la valeur resterait inférieure à celle actuelle qui traduit mieux la réalité de son économie, avertit Sèmèvo Amadidjè. Il en veut pour preuve le cas de l’Allemagne quant à l’Euro. Mieux, l’activiste anti-Cfa dira qu’une valeur un peu plus élevée pourrait être admise étant donné que le Naïra avait connu une dépréciation suite à la chute du prix du baril de pétrole. Il est convaincu que le baromètre de la nouvelle monnaie ne pourra se passer de la monnaie nigériane.

Avec Beninwebtv