>

Nouvelle prédiction inquiétante : le “gangster” Poutine veut couper l’Internet…

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Vladimir Poutine a récemment lancé une mobilisation partielle, annonçant que jusqu’à 300 000 soldats supplémentaires seraient envoyés combattre en Ukraine tout en proférant des menaces à peine voilées dirigées contre l’Occident.

Il a accusé l’Occident de « chantage nucléaire » et a déclaré qu’il utiliserait « tous les moyens nécessaires » contre ceux qui tenteraient de « subjuguer » sa nation.

Et maintenant, le dictateur russe pourrait être en mesure de menacer l’accès de l’Occident à Internet, selon l’eurodéputé du Fianna Fail, Billy Kelleher.

“L’Irlande est dans une position unique en ce sens que nous sommes le pays le plus proche des États-Unis. Toutes les communications entre les États-Unis et l’Europe passent par une série de câbles qui passent très près de la côte irlandaise. Que pensez-vous que les navires de guerre russes faisaient dans cette région plus tôt cette année ?”, a-t-il déclaré.

« Il est probable qu’ils faisaient une reconnaissance à part entière. Et après qu’ils ont fait exploser l’oléoduc Nordstream, nous devons être conscients que Poutine est capable de tout. La Russie est un État voyou et terroriste et nous devons le traiter comme tel », a-t-il ajouté.

« Et s’ils ciblent ces câbles de communication ? L’effet que cela pourrait avoir sur les connexions Internet et les marchés boursiers pourrait être catastrophique. Cela pourrait paralyser l’économie mondiale. »

Il y a actuellement 16 câbles sous-marins reliant les États-Unis à l’Irlande, au Royaume-Uni et en particulier à l’Europe continentale occidentale, y compris la France et l’Allemagne.

Selon The Week, les câbles à fibres optiques, y compris ceux qui circulent entre les États-Unis et l’Europe, sont la « colonne vertébrale » du World Wide Web que nous avons pris l’habitude d’utiliser chaque jour, avec au moins 95% des communications mondiales passant par ces vastes câbles (le reste se fait par satellite).

Si la Russie devait détruire les câbles, elle ferait plus que simplement fermer Meta pendant une journée – avec l’Occident maintenant totalement dépendant d’Internet, cela pourrait menacer l’économie et les moyens de subsistance.

Avec Dailystar