Novak Djokovic : le tennisman quitte sa ‘’petite prison’’ et brise le silence

Dans une semaine, sera donné le coup d’envoi de l’Open d’Australie, et Novak Djokovic compte bien être de la partie ! Lundi peu avant 17h00, heure de Melbourne, le n°1 mondial a vu le juge de la Cour fédérale demander sa libération immédiate de l’hôtel de rétention où il se trouvait depuis mercredi suite à l’annulation de son visa par les autorités gouvernementales à son arrivée sur le sol australien.

Et le Serbe n’a pas perdu de temps, puisqu’il s’est déjà entraîné sur l’un des courts où se déroulera le premier tournoi du Grand Chelem de l’année.

Peu après minuit, Novak Djokovic a publié une photo l’attestant, accompagné d’un message de remerciement où il confirme bel et bien sa participation au tournoi.

« Je suis ravi et reconnaissant que le juge ait annulé mon annulation de visa. Malgré tout ce qui est arrivé, je veux rester et essayer de disputer l’Open d’Australie. Je reste concentré là-dessus. Je suis venu ici pour l’un des événements les plus importants devant de supers fans.

Pour le moment, je ne peux pas en dire plus si ce n’est merci à tous pour m’avoir soutenu pendant cette période et m’avoir encouragé à rester fort », a écrit l’homme aux 20 tournois du Grand Chelem, qui avait vu des dizaines de fans manifester sous sa fenêtre pour le soutenir.

Pourtant, la participation du joueur serbe au tournoi qu’il a déjà remporté à neuf reprises reste encore liée à la volonté du ministère de l’Immigration de faire appel, ou non, de la décision du juge. Un ministère qui ne prendra pas de décision avant mardi, au plus tôt.

« L’affaire Djokovic » n’est peut-être pas encore terminée, même s’il a retrouvé le chemin des courts après cinq jours confinés à l’hôtel.

Similaires