Une société à l’écoute de ses clients est celle qui innove en permanence pour prendre en compte les réalités et mutations du monde. NSIA Togo l’a compris. La Société vient d’adapter ses services aux défis sécuritaires de l’heure.


« Assurance violences politiques et terrorisme » est le nouveau produit d’assurance de NSIA Togo dont la présentation a été couplée d’une séance de formation à l’hôtel Sarakawa, le vendredi 17 janvier 2020. A l’occasion, NSIA Togo avait à ses côtés CICA-RE, spécialisé dans la réassurance.

Vue partielle des participants

Il s’agit en réalité de nouvelles offres destinées aux personnes morales privées opérant dans le secteur économique. La précision de taille est que cette assurance couvre les sinistres causés par des événements politiques ou le terrorisme.

Togo : la TdE annonce des perturbations dans la fourniture d’eau potable ce mercredi 22 janvier

M. Constant Yao Djeket, DG de NSIA Assurances Togo, ouvrant les travaux, est parti de l’anecdote de l’hôtel Radisson Blu au Mali qui n’était pas couvert en assurance pour les risques politiques ou terroristes. Ainsi, après les attaques terroristes de 2015, la filiale de NSIA Assurances au Mali que dirigeait M. Djeket à l’époque n’a pu indemniser l’hôtel Radisson Blu, malgré les dégâts importants.

Vue partielle des participants

« Dans la plupart de nos anciens contrats ce sont des garanties qui étaient exclues et depuis un moment, la CICA-RE qui est la compagnie de réassurance permet de couvrir ce genre de risques nouveaux, qui n’avaient pas la même envergure qu’aujourd’hui », a précisé le DG de NSIA Togo avant de poursuivre « quand on parle de terrorisme, ce sont des risques qui sont devenus de plus en plus présents et il était important pour nous de réunir les acteurs majeurs du marché pour leur donner l’information et pour qu’on puisse échanger sur un certain nombre de garanties ».

C’est le Directeur des opérations Non Vie de CICA-RE, M. Losseni Sangare, qui a animé la formation sur les garanties d’assurances violences politiques et terrorisme. Les principales cibles de cette nouvelle offre sont entre autres les grands commerçants, les détaillants, les structures de télécoms, les structures d’énergie, etc.

Vue partielle des participants

Pour le Directeur des opérations Non Vie « l’assurance est là pour couvrir l’homme contre les sorts de la vie. Quand il y a un sort de la vie vous voyez ce que ça peut causer comme dégât à un individu aussi bien à ses biens qu’à sa vie. Donc l’assurance vient couvrir tous ces dégâts ».

 

Togo / Présidentielle : l’enveloppe financière qu’alloue l’Etat aux 7 candidats

Pour les nombreux participants à cette formation, le nouveau produit de NSIA vient à point nommé dans un contexte où période électorale en Afrique rime souvent avec violences et dégâts de toute sorte. En plus, l’actualité est de plus en plus marquée par des informations sur des actes de terrorisme. D’où la satisfaction à peine voilée des acteurs de l’assurance et de la réassurance, les courtiers, notamment, qui jouent le rôle d’intermédiaire entre les clients et les compagnies.

Rappelons que le groupe NSIA, créé en 1995 à Abidjan, fête ses 25 ans d’existence cette année. Il est présent à ce jour dans 12 pays d’Afrique.