Quelques jours seulement après le décès du roi du coupé décaler Dj Arafat, la date de ses obsèques fait déjà l’objet d’une vive polémique en Côte d’Ivoire.

Les proches du boss de la Yorogang se préparent activement à lui réserver un hommage digne du succès qu’il a eu. A en croire certains medias ivoiriens, les obsèques du Daishikan se dérouleront à Abidjan à la fin du mois d’août 2019, écrit nos confrères ivoiriens du site afrique-sur7.fr



”Les cérémonies de commémoration en hommage au Daishikan auront lieu le vendredi 30 août 2019 au Stade Félix Houphouet Boigny. Le lendemain samedi 31 août, le leader de la Chine sera conduit à sa dernière demeure au Cimetière de Williamsville”, a-t-on appris.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : lourde peine pour un gang déguisé en militaire

Une information qui s’est répandue comme une trainée de poudre sur la toile, mais qui a été démentie par Souleymane Kamagaté dit L’homme Saga, membre du comité d’organisation des obsèques de l’auteur du ” Moto moto”.

“L’information qui a été donnée sur les réseaux sociaux concernant le programme des obsèques n’est pas officielle. Le programme officiel et le lieu vous seront communiqués par le comité d’organisation”, a-t-il publié sur son compte Facebook. Une publication qui vient donc semer le doute dans l’esprit des Chinois.

Pour rappel, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Dj Arafat, tel un dévin, évoquait déjà sa mort. ”Si jamais je meurs, je veux voir une foule qu’il n’y a jamais eu dans le monde entier à mes funérailles”, avait indiqué le Yôrôbô.