Ohio : à 58 ans, elle gagne sa vie grâce à ses ongles

Arinda Storm Weaver vit à Columbus, dans l’Ohio ; cette Américaine, âgée de 58 ans, gagne sa vie grâce à ses ongles. 

Confidences : « Ma femme n’a jamais été parfaite. J’ai fait en sorte qu’elle ressemble à ce que je veux », Peter Okoye

Après que les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du sein en 2006, elle a décidé d’écrire un blog pour parler de sa maladie.

Mais alors que ses publications sur Myspace, concernaient son cancer, les internautes eux s’intéressaient plus à ses ongles qu’à son état de santé. La majorité des commentaires qu’Arinda Storm Weaver recevaient ne parlait que de ses ongles. 

Elle a donc décidé de les laisser pousser, et aujourd’hui ça lui rapporte de l’argent.

Plus de 300 voitures de collection stockées dans un garage depuis 30 ans (vidéos)

La dame a quitté son travail de comptable en 2008 pour se lancer dans la vente de vidéos de ses mains, tout d’abord, puis ensuite de ses pieds. 

« J’ai choisi de commencer à laisser pousser mes ongles », a-t-elle expliqué à Metro UK. « J’avais découvert que je pouvais gagner de l’argent en ayant des ongles longs. Donc, je les laisse simplement grandir. »

Maintenant, Arinda gère un compte Instagram et fait des vidéos fétichistes d’elle-même en jouant avec ses ongles ; ces vidéos, elle les vend. À travers le monde, elle a de nombreux fans.

« Mes ongles sont rares, ce qui les rend plus populaires. Cette communauté des ongles longs est une section très distincte de la communauté des pieds. »

Christina Milian : la star dévoile une belle photo d’elle avec son fils Isaiah

Sur les vidéos, elle fait diverses actions mettant en avant ses ongles, comme par exemple, éclater du papier bulle ou tapoter le sol avec ses ongles. Un clip de 10 minutes coûte 14,39 $, soit environ 8 000 FCFA. Il y a des fans qui lui demandent même des vidéos personnalisées. 

Cependant, Arinda reconnait qu’avoir des ongles longs peut s’avérer contraignants. « Porter des chaussures fermées n’est pas possible. Et je ne peux plus porter de talons. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#ArindaStormWeaver #LongToenails #WickedlyLongToenails #FetishNails #RedToenails #NailsDontCare #Nails2Inspire #NailsOfInstagram #NailMistress

Une publication partagée par Arinda StormWeaver (@arindastormweaver) le 4 Mai 2020 à 1 :09 PDT

Plus d'articles
Togo : L’ambassadrice de France sacrée reine-mère de la ville de Kpalimé