Olga Simonova : la Russe qui a renoncé à sa citoyenneté pour combattre au sein des forces ukrainiennes est morte au front

Celle que les Ukrainiens surnommaient “Simba” a perdu la vie ce mardi 13 août 2022, dans la région de Kherson. Olga Simonova avait définitivement quitté la Russie en 2014, à l’annonce de l’annexion de la Crimée, et déménagé à Kiev où elle avait commencé un travail d’infirmière bénévole au sein de l’armée ukrainienne.

Elle avait finalement rejoint les forces armées, obtenu la nationalité ukrainienne et le grade de sergente dans la 24e brigade mécanisée. Elle avait ensuite suivi son régiment dans le sud du pays pour participer à la contre-offensive en cours.

En 2018, la néo-Ukrainienne avait déclaré que l’annexion de la Crimée était une “honte pour la Russie” et que ses anciens compatriotes avaient subi un véritable lavage de cerveau. Elle avait également confié que sa mobilisation au sein de l’armée ukrainienne avait redonné un “sens à sa vie”.

Avec 7sur7

Similaires