OM : Alvaro Gonzalez ne veut plus entendre parler de Neymar

Le 13 septembre dernier, le Paris Saint-Germain s’inclinait à domicile face à l’Olympique de Marseille pour la première fois depuis près de neuf ans (0-1). 

Un soir de match pas comme les autres au cours duquel de vives tensions ont éclaté entre les joueurs des deux équipes, notamment Neymar et Alvaro Gonzalez, qui avaient tous deux proféré de graves accusations à l’encontre de l’autre à l’issue de la rencontre. 

Depuis, les deux joueurs ont été acquittés et continuent ainsi leur saison sous leurs couleurs respectives. Plus de deux mois après cette délicate période, le défenseur central espagnol a tenu à revenir sur ce soir de match si particulier au cours d’un entretien accordé au Canal Football Club ce dimanche.

«Ça a surtout été un moment difficile. On peut dire ce qu’on veut de moi, on peut discuter, mais je pense qu’il y a des choses qui doivent rester sur le terrain, surtout concernant des sujets aussi délicats aujourd’hui, quand on utilise le mot racisme ou le mot homophobie. Je ne veux plus parler de lui, je pense que Neymar se comporte d’une certaine manière sur le terrain, et d’une autre en dehors. Il est certain que s’il jouait avec moi aux jeux vidéos, ou autre, il aurait une opinion totalement différente de moi. Au final, un PSG-OM, c’est ça. (…) Ce sont des derbys agréables à jouer, mais il faut en rester là. Les mots prononcés ne doivent pas être sortis de leur contexte, et surtout il ne faut accuser personne d’avoir prononcé des insultes racistes car cela n’a pas été le cas, des deux côtés. Avec toutes les caméras qu’il y a dans un stade, ça se serait su, clairement. Affaire classée donc», a ainsi confié le défenseur marseillais.

Avec Footmercato

Plus d'articles
Super Tuesday : Joe Biden toujours en tête devant Bernie Sanders