« On a tenu sa langue pendant que ses yeux reculaient », quand Ronaldo a failli mourir devant ses coéquipiers

Il y a 23 ans, le 12 juillet 1998, la France battait le Brésil en finale de la Coupe du monde 1998, sur le score de 3-0.

Mais quelques heures avant cette finale, les joueurs brésiliens, en regroupement, ont eu la peur de leur vie.

En effet, l’attaquant star du Brésil, Ronaldo, a eu une crise devant ses coéquipiers. Ces derniers, apeurés, ont même pensé que leur buteur phare allait y passer.

“Je montais dans les chambres avec Doriva et j’ai vu Ronaldo avoir des crises. Je suis sorti dans les couloirs pour prévenir tout le monde.

Avec César Sampaio, on a tenu sa langue pendant que ses yeux reculaient”, a raconté Edmundo, l’autre avant centre du Brésil, au podcast brésilien Inteligência. Heureusement, l’arrivée rapide des médecins a sauvé la vie de Ronaldo.

Peu de temps après, Ronaldo avait repris ses esprits, sans pour autant savoir ce qui lui été arrivé.

“Tout le monde savait qu’il avait eu des crises, sauf lui. Peu de temps après, Ronaldo est venu dans la salle, s’est assis et a commencé à manger du gâteau. Tout le monde l’a regardé, tendu.

Puis il est sorti pour passer un coup de fil et Leonardo (actuel directeur sportif du PSG) a dit : ‘je pense qu’il va mourir sur le terrain‘. Il avait l’air étrange, un peu dans les nuages”, a ajouté Edmundo.

Finalement, Ronaldo sera remplaçant lors de cette finale perdue. Il se rattrapera en 2002, en remportant la Coupe du monde en Corée et Japon, marquant un doublé lors de la finale.

Plus d'articles
Togo : Faure Gnassingbé annoncé à Abidjan la semaine prochaine