On ne naît pas citoyen actif, on le devient

cnjDans le cadre des activités marquant la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse, le Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo) organise depuis ce jeudi 13 août, un séminaire de formation à l’endroit de ses organisations membres.

Un séminaire pour impliquer et encourager ces jeunes leaders pour qu’au retour dans leurs organisations, ils puissent œuvrer davantage à la promotion des dialogues sociaux, politiques, économiques et environnementaux.

Pour le Président du CNJ-Togo, Régis Batchassi, l’atelier « vise à faire des jeunes, des leaders infatigables, activistes des causes individuelles et collectives et de permettre un partage d’expériences sur les meilleures pratiques et les activités susceptibles d’impacter un changement positif au sein de leurs communautés. Nous estimons que l’on ne naît pas citoyen assumant correctement ses obligations civiques, mais on le devient parce que l’on a été sensibilisé et formé à cela.»

Pendant les deux jours que durera cet atelier initié avec l’appui de la Fondation Hans-seidel, trois thématiques essentielles seront passées en revue : l’engagement citoyen, les valeurs civiques et citoyennes et la cohésion sociale.

Après cette étape de Lomé, le CNJ-Togo compte organiser le même séminaire à l’intérieur du pays.

Similaires