ONU : le Secrétaire général nomme «les cinq cavaliers de l’Apocalypse» qui menacent l’humanité

Le nouveau coronavirus a fait plus de 965.000 morts à travers le monde, selon les dernières données de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis. Ces chiffres montrent suffisamment les dégâts que le virus a causés, lui valant ainsi une place parmi les “cavaliers de l’apocalypse”.

Intervenant devant l’Assemblée générale, Anthonio Guterres a rappelé qu’en janvier dernier, il avait nommé «les quatre cavaliers de l’Apocalypse» qui mettaient en péril l’avenir de l’humanité, à savoir les tensions géopolitiques, la crise climatique, la méfiance et, enfin, «le côté obscur du monde numérique».

«Pourtant, le cinquième cavalier se cachait alors dans l’ombre. Depuis janvier, le cavalier de la pandémie de Covid galope dans le monde entier. Il a rejoint les quatre autres cavaliers et accru la force destructrice de chacun d’entre eux», a déclaré le chef de l’ONU.

Etats-Unis : pas encore élu et malgré son âge Joe Biden se voit faire 2 mandats

Selon lui, la pandémie a davantage mis en évidence les «points faibles» du monde contemporain, dont les inégalités croissantes, la corruption et la menace d’une catastrophe climatique.

«La pandémie a aggravé la situation créée par tous ces facteurs d’injustice, porté un coup aux couches sociales les plus vulnérables et torpillé les progrès atteints au cours des précédentes décennies», a souligné M.Guterres.

Plus d'articles
À quand la fin de la pandémie de la Covid-19 ?