Opération de riposte dans le Dankpen

Opération de riposte dans le DankpenDepuis janvier 2016, des cas de méningite sévissent dans certains districts sanitaires du Togo, à en croire un communiqué du Ministre en charge de la Santé et de la Protection Sociale, en date de la semaine dernière.

En réalité, ‘du 1er au 28 janvier 2016, un total de 80 cas avec 8 décès ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire. Le district sanitaire de Dankpen est le plus touché avec 65 cas et 6 décès. Le seuil épidémique à Dankpen est franchi dans la semaine du 18 au 24 janvier 2016’, poursuit le communiqué.

Ledit communiqué précise que : ‘les analyses biologiques effectuées dans le laboratoire du district orientent vers le Neisseria meningiditis ou germe W135, comme l’agent responsable de cette épidémie’.

‘Face à cette épidémie de méningite à Dankpen, une équipe d’épidémiologistes est actuellement dépêchée sur place pour appuyer l’équipe locale, ainsi qu’un lot de médicaments essentiellement composé de Ceftriaxone injectable, et des aiguilles de ponction lombaire, a été envoyé dans la région de Kara avec priorité sur Dankpen pour la prise en charge gratuite des cas’, rassure-t-il.

À cet effet, ‘le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale invite la population à redoubler de vigilance, et à se rendre au centre de santé le plus proche devant tout symptôme’, a-t-il recommandé.

Plus d'articles
CAN 2021 : Karl Toko-Ekambi renonce à la sélection nationale ; la raison