Opposé à la 5 G, il incendie des relais téléphoniques

Anarchiste et anticapitaliste, «opposé au développement de la 5 G», un homme de 31 ans a incendié deux relais téléphoniques, situés sur le Mont Poupet, sur la commune de Saint-Thiebaud dans le Jura. 

Les faits se sont produits le 10 avril et avaient provoqué de fortes perturbations pour les usagers et d’importants dommages matériels.

L’AFP se référant à une source judiciaire à Nancy indique que l’homme a été interpellé le mardi 22 septembre, mis en examen et incarcéré après avoir avoué l’incendie. 

Etats-Unis : 2 policiers blessés par balles dans des manifestations à Louisville

Il est accusé de tentative de destruction en mars, selon le même mode opératoire, d’un relais situé à Besançon, a précisé la Jirs (Juridiction interrégionale spécialisée) dans un communiqué, rapporte Sputnik.

« Durant sa garde-à-vue, l’homme qui se dit opposé au développement de la technologie 5 G, a reconnu l’incendie des relais du Mont Poupet, se déclarant satisfait d’être parvenu à porter un coup au développement de cette nouvelle technologie », a indiqué la juridiction.

Plus d'articles
Togo : Juliano livre la recette du succès à ses fans