>

Osasuna-Barça : menacé de 4 matchs de suspension, Lewandowski se défend sur son geste d’irrespect

Partager l'article sur :

Avec un total de 35 buts inscrits en Bundesliga pour le Bayern Munich la saison dernière, le Polonais Robert Lewandowski a atteint le chiffre impressionnant de 50 buts la saison dernière, en ajoutant les 13 qu’il a inscrits en Ligue des champions et les deux en Supercoupe d’Allemagne. Un total qui a fait de lui le soulier d’Or européen, un trophée qu’il a reçu ce mercredi 9 novembre 2022 à l’Antiga Fàbrica Estrella Damm. Et si tout le monde se réjouit pour son sacre, on se souvient également qu’il n’a joué que 30 min face à Osasuna mardi dernier.

La raison de ce temps de jeu limité est un carton rouge que le joueur a reçu. Le Polonais a donc été exclu pour la première fois mardi après un double carton jaune contre Osasuna. Mais après le carton rouge, le geste du joueur est ce qui a le plus attiré l’attention, car il risque désormais une suspension de 4 matchs, ce qui l’a incité à réagir et a expliqué son geste.

En effet, Robert Lewandowski a expliqué ce mercredi à la réception de son soulier d’or en tant que meilleur buteur européen pour la saison 2021-22 que : « le geste que j’ai fait n’était pas destiné au quatrième officiel, il était pour Xavi », en référence au geste présumé d’irrespect envers l’arbitre qui pourrait coûter une interdiction de plusieurs matchs.

Il a ensuite ajouté : « Nous avions parlé du fait que si nous recevions un carton jaune, nous devions faire attention au second ». Et il est convaincu qu’il ne recevra pas une suspension de quatre matchs, comme cela a été spéculé : « Pourquoi je recevrais quatre matchs si le geste n’était pas dirigé vers le juge de touche ou l’arbitre », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Lewandowski débutera sa campagne pour la Coupe du monde 2022 au Qatar contre le Mexique le 22 novembre à 17 heures aux côtés de l’Arabie saoudite et des favoris argentins. La Pologne qui comprend également des joueurs intéressants comme Piotr Zielinski, Grzegorz Krychowiak, Jan Bednarek et Wojciech Szczesny, qui seront tous suivis de près, tentera d’aller le plus loin possible dans le plus grand événement footballistique de l’année.