En Ouganda, les dons d’argent, de nourriture ou tout autre cadeau donné aux enfants de la rue sont sanctionnés d’une peine de 6 mois de prison ou d’une amende de 11 dollars.

Sont également concernés les trafiquants, les agents et parents qui envoient les enfants mendier ou vendre dans les rues.



Lire aussi Chantage : un homme arrêté pour avoir menacé de publier des photos nues de sa petite amie sur les réseaux sociaux

Cette loi, récemment adoptée par le Parlement ougandais, vise à éradiquer l’exploitation commerciale et sexuelle des enfants et en même temps décongestionner la capitale Kampala qui enregistre un nombre croissant d’enfants de la rue, environ 15 000 enfants âgés de 7 à 17 ans, rapporte africanews, cité par Sene Web.