Ouganda / Présidentielle : la Cour suprême donne une bonne nouvelle à Bobi Wine

La dernière élection présidentielle en Ouganda a conduit à l’assignation à domicile de Bobi Wine, le principal opposant dans le pays alors que le président Yoweri Museveni est proclamé vainqueur au premier pour un 6e mandat.

Bobi Wine a voté le 14 janvier 2021 et après les forces armées sont venus entourer sa maison et interdire toute entrée ou sortie de la résidence.

Du nouveau vient d’être annoncé dans la situation. La Haute Cour de justice a ordonné de mettre fin à l’assignation à résidence de l’opposant Bobi Wine qui a duré 11 jours sans visite.

Dans un communiqué, le magistrat a affirmé que le déploiement d’hommes armés autour du domicile n’avait pas lieu d’être. “La restriction (de déplacement) continue et indéfinie du pétitionnaire dans sa maison est illégale et son droit à la liberté a été entravé“, a déclaré Michael Elubu. “Ces restrictions étant considérées comme illégales, nous ordonnons qu’elles soient levées”, a-t-il ajouté.

Néanmoins, la décision n’a pas encore été exécutée. “La Haute Cour a décidé ce matin que mon assignation à résidence prolongée (11 jours désormais) est illégale et inconstitutionnelle. Plusieurs heures après, les militaires encerclent toujours ma maison, bloquant l’accès à tout le monde ! Peut-être (comme toujours) attendent-ils les ordres du Général Museveni sur la marche à suivre”, a commenté Bobi Wine.

Avec Africanews

Plus d'articles
Google Maps utilise une nouvelle IA pour prédire les embouteillages