Oussama Ben Laden : ce métier auquel s’adonne un de ses fils

Quatrième fils d’Oussama Ben Laden, Omar Ben Laden a trouvé refuge dans l’Orne, en Normandie, où il s’adonne de tout son cœur à de l’art.

En effet, l’homme de 39 ans s’est découvert une passion pour la peinture, et a peint, au cours des douze derniers mois plus d’une douzaine de toiles empruntant à l’Art naïf : des montagnes de Tora Bora, où son père s’était réfugié, en Afghanistan, jusqu’au désert de l’Arizona, révèle le magazine américain Vice, qui publie un entretien repéré par Le Point.fr.

Il confie que « ce besoin de dessiner et peindre coule dans son sang » et que sa mère « adore peindre ». Grâce cet art, il a pu atteindre un « semblant de paix avec lui-même », révèle-t-il.

Revenant sur son enfance, dans cet entretien, marquée par la « violence » de son père, qu’il a vu pour la dernière fois quelques mois avant les attentats du 11 septembre 2001, l’homme aurait payé cher son patronyme. Jusqu’à ce qu’il trouve refuge en Normandie, de l’Égypte à l’Espagne, aucun pays ne voulait de lui, comme l’attestent de nombreux articles. 

En Normandie, rapporte Ouest-France, lorsqu’il n’est pas devant son chevalet, Omar Ben Laden s’occupe de ses chevaux, son autre passion.

Plus d'articles
Japon : peine de mort pour un homme accusé d’avoir assassiné 19 handicapés mentaux