in ,

Ouverture d’un Master professionnel en ‘Epidémiologie d’intervention’ promotion 2018-2020 pour les ressortissants de la CEDEAO

Le Président de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO communique : Il est ouvert, au titre de l’année académique 2018-2019, le recrutement de trente (30) étudiants en première année de Master Professionnel en Epidémiologie d’Intervention (Field Epidemiology and Laboratory Training Program, FELTP) au sein de l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Santé (UFR/SDS) de l’Université Ouaga 1 Pr. Joseph KI ZERBO.

  1. Définition et Contexte du FELTP

Président, Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO, Master Professionnel en Epidémiologie d'Intervention, Field Epidemiology and Laboratory Training Program, FELTP, Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Santé, UFR/SDS, Regional Diseases Surveillance Systems Enhancement, REDISSE, OOAS, approche, One Health, BEFLTP, Organisation Ouest Africaine de la Santé, OOAS, Banque Mondiale, Rabiou CISSELe programme sous régional de formation en épidémiologie d’intervention du Burkina Faso (en anglais : Burkina Field Epidemiology and Laboratory Training Program, BFELTP) ouvert à l’UFR-SDS de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo au Burkina Faso, est une formation pratique de niveau MASTER en épidémiologie d’une durée de deux (02) ans. Le BFELTP a été créé pour répondre aux besoins exprimés par les Ministères de la santé des dix pays francophones et lusophones membres de la CEDEAO (Benin, Burkina Faso, Cap-Vert Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, République de Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo).

Cette annonce de recrutement pour la troisième cohorte cible des candidats de ces dix pays.

BFELTP prévoit sélectionner trois candidats par pays. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Compte tenu du fait que les cohortes précédentes comportaient peu de vétérinaires, de Biologistes ou de Pharmaciens, et dans le souci de répondre aux objectifs de l’approche « One Health », le Directeur du Programme BEFLTP, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), la Banque Mondiale qui finance le Programme à travers le projet « Regional Diseases Surveillance Systems Enhancement, REDISSE de l’OOAS) ainsi que les ministères de santé des pays de la CEDEAO (réunis à Bobo-Dioulasso en octobre 2017 autour de l’OOAS dans une réunion de cadrage des activités du projet REDISSE) ont recommandé pour la cohorte 2018-2019, une sélection plus élargie, intégrant, pour chaque pays et dans la mesure du possible tous les profils de professionnels impliqués dans l’approche «One health».

  1. But et Objectif du FELTP

Le programme FELTP de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo a pour but d’être un « hub » en matière de formation en épidémiologie d’intervention.

L’objectif du programme est de poursuivre la formation des cadres des pays de l’espace CEDEAO en épidémiologie d’intervention de longue durée selon l’approche « Une Seule Santé » afin d’accroître le nombre de personnes formées et, à moyen terme, atteindre une masse critique de ressources humaines nécessaires pour répondre aux urgences de santé publique de la sous-région ouest africaine.

III. Cursus et nature des diplômes préparés

Les études du cursus FELTP se déroulent en deux années. La majorité de la formation a lieu sur le terrain, où les apprenants (ou « résidents ») travaillent sous la supervision d’un mentor local sur les projets prioritaires de santé publique. Pendant les deux ans, la plupart des résidents seront déployés dans les bureaux de surveillance épidémiologique ou dans les programmes de lutte contre les maladies. Les apprenants passeront 20% de leur temps de formation (théorique) à Ouagadougou et 80% (formation de terrain) dans leur pays d’origine.

Le cycle de la formation étant articulé par des stages de terrain de longue durée (16.5 mois sur les 21 au total) dans le pays d’origine, les apprenants participeront dans le même temps aux activités de surveillance et de lutte contre les épidémies telles que les investigations, les analyses des données de surveillance, la mise en œuvre des mesures de lutte et de prévention, ainsi que les études et recherches y relatives.

En fournissant ces services, ils apprennent en travaillant et acquièrent ainsi les compétences et l’expérience nécessaire, faisant d’eux au terme de la formation des épidémiologistes de terrain directement opérationnels.

Le BFELTP formera des personnes qui seront des praticiens d’épidémiologie de terrain à différents niveaux du système de santé de leur pays. La formation sera sanctionnée par un Master professionnel en « Epidémiologie d’intervention».

 

  1. Conditions d’accès
  2. Conditions de candidature :

-Etre actuellement employé(e) dans la fonction publique dans l’un des ministères suivants : Ministère de la santé, Ministère des ressources animales, Ministère de l’environnement, Ministère de l’enseignement supérieur;

-Etre âgé(e) au plus de 45 ans (<45 ans) au 31 décembre 2018 ;

-Etre titulaire :

o- d’un baccalauréat, et d’une Licence Professionnelle ou de tout autre diplôme reconnu de niveau équivalent à la Licence dans l’un des domaines suivants : sciences de la santé humaine, sciences vétérinaires, sciences biologiques humaines et sciences environnementales

Ou

o- d’un baccalauréat, et d’un diplôme de doctorat d’État en Médecine, Pharmacie, Chirurgie dentaire ou de tout autre diplôme reconnu de niveau équivalent.

-Avoir une ancienneté d’au moins deux ans dans la fonction publique.

  1. Composition du dossier de candidature :

– Curriculum vitae daté et signé;

-Une lettre de recommandation d’un supérieur hiérarchique ;

-Une lettre de motivation (2 pages maximum) ;

-Les copies certifiées conformes des diplômes (dont le baccalauréat), des certificats et des attestations ;

– Les copies certifiées conformes des relevés de notes des trois dernières années d’étude.

  1. Document à fournir après admission au MASTER :

-Document de déclaration de naissance ;

-Attestation de travail ;

-Présenter une preuve d’autorisation délivrée par son Ministère de tutelle, pour suivre le programme de formation pendant deux années ;

-Soumettre un engagement certifié à revenir servir pendant au moins cinq (05) ans dans la fonction publique de son pays à la fin du programme de formation.

  1. Droits d’inscription

Les frais d’inscriptions se composent ainsi qu’il suit :

Niveau Etudiants / Zone Uemoa Etudiants / hors zone Uemoa
Inscription M1 50.000 FCFA 250.000 FCFA
M2 50.000 FCFA 250.000 FCFA
Frais de laboratoire / stage M1 500.000 FCFA 500.000 FCFA
M2 500.000 FCFA 500.000 FCFA
Total 1.100.000 FCFA 1.500.000 FCFA
  1. Procédures de soumission

L’appel à candidature est lancé à compter du 7 août 2018. La date limite de réception des dossiers est le 6 septembre 2018.

Les dossiers doivent être envoyés par courrier électronique à secretariat.bfeltp@gmail.com avec ampliation à bfeltp@gmail.com.

Les éventuelles questions peuvent être adressées à la coordination du programme à secretariat.bfeltp@gmail.com

Le Président de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO

Pr Rabiou CISSE



Mercato : le frère de Paul Pogba recalé par un club pour un motif surprenant

Un Département de Langues étrangères Appliquées (DLEA) ouvre ses portes à l’Université de Kara dès la rentrée académique 2018-2019