in ,

Paix au Togo : les fidèles catholiques remercient Dieu

Comme il est de coutume, chaque premier jour de l’an, l’Église catholique organise des cultes d’action de grâce.

Monseigneur, Denis Amuzu-Djakpah, Église catholique, Paix au Togo
Monseigneur Denis Amuzu-Dzakpah

Les fidèles catholiques du Togo ne sont pas restés en marge. Des cultes ont été organisés sur toute l’étendue du territoire pour implorer la grâce divine.

A la cathédrale Sacré-Cœur de Jésus de Lomé, la joie d’entrée dans une nouvelle année a été exprimée, lors d’une messe présidée par Monseigneur Denis Amuzu-Dzakpah.

Les fidèles de l’Église catholique se sont rassemblés autour de l’Archevêque de Lomé pour louer et rendre grâce à Dieu parce qu’il leur a permis d’être en bonne santé à l’orée de cette année 2019.

Le premier jour de l’an, c’est aussi une journée mondiale pour la paix. Les fidèles ont profité de cette occasion pour remercier Dieu pour la paix qui a régné au Togo, malgré la situation qu’a connue le pays durant toute l’année écoulée et implorer sa grâce pour cette nouvelle année qui vient de commencer.

L’église célèbre également, le premier jour de l’an, la solennité de la vierge marie, mère de Dieu. C’est donc une véritable grâce pour le chrétien de commencer l’année avec celle qui a mis au monde le sauveur de l’humanité.

Pour l’archevêque, l’entrée dans cette nouvelle année 2019 est le signe d’une nouvelle vie, où tous les chrétiens doivent placer le Christ au centre de leur vie.



Chef, Etat togolais, Faure E. Gnassingbé, Président, TVT, vœux, nouvel an,

[Vœux 2019] : les premiers mots du chef de l’Etat togolais

Université de Lomé, ESA, Ecole supérieure d’Agronomie, Kovié, site

Université de Lomé : l’Ecole supérieure d’Agronomie prépare sa délocalisation vers un nouveau site