Pakistan : la chrétienne Asia Bibi enfin libre

Asia Bibi, la chrétienne accusée de blasphème en 2009 est enfin libre. La Cour suprême pakistanaise a rejeté ce mardi 29 janvier 2019, la demande en révision de l’affaire Asia Bibi.

Après près d’une décennie passée en prison, pour un crime de blasphème qu’elle n’a pas commis, cette jeune mère de cinq (5) enfants est reconnue innocente.

Asia Bibi, acquittée, juge, Pakistan
Asia Bibi

Le 31 octobre 2018, Asia avait été acquittée mais l’avocat de l’imam à l’origine de la plainte avait déposé un recours après l’acquittement. Une requête que le président de la Cour, Asif Saeed Khosa, a rejetée.

« En quoi l’islam indique que quelqu’un doit être puni sans preuve ? (…) le dossier de l’accusation est vide », a-t-il répondu, en blanchissant Asia Bibi de toute accusation.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2009. Chrétienne du Pendjab, Asia Bibi, ouvrière agricole, ramassait des baies rouges le 14 juin 2009 dans le village d’Ittan Wali, lorsqu’elle commit l’irréparable aux yeux de ses voisines: boire de l’eau d’un puits supposé réservé aux musulmans.

Parce qu’elle a répondu aux femmes qui l’accusaient d’avoir sali l’eau, cette mère de cinq enfants a été accusée de «blasphème», un acte passible de la peine de mort au Pakistan. Aussitôt jetée en prison, Asia Bibi a été jugée en novembre 2010 et condamnée à la peine capitale par pendaison. Cette mère de famille, qui ne cessait pas de clamer son innocence, avait fait appel de cette décision et a finalement obtenu gain de cause.

Plus d'articles
Togo : Nouvelle nomination à la présidence de la République