in ,

Parc Fazao: la faune et la flore en danger

Parc Fazao la faune et la flore en dangerUne conférence de presse a été animée ce jeudi 25 février par l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo).

Cette rencontre qui fait suite à une enquête de 72 heures réalisée au parc Fazao-Malfakassa a pour objectif d’informer l’opinion nationale et internationale sur les différentes atteintes portées audit parc depuis le départ officiel de la fondation Franz Weber et formuler des recommandations en vue d’y remédier.

«Nous voulons attirer l’attention des autorités sur cet état de cause écologique, parce que c’est un patrimoine de tous les Togolais et la situation est préoccupante. Des mesures idoines doivent être prises, parce qu’on ne peut pas laisser cette situation perdurer. Si rien n’est fait, le parc sera totalement détruit d’ici un mois», a souligné M. Fabrice Kodjo EBEH, Président de l’ONG ANCE-TOGO.

Dans le but de sauvegarder le patrimoine, le gouvernement togolais avait concédé la gestion du parc à la fondation Franz Weber (FFW) sous un contrat de 25 ans. Ce mandat a pris fin en 2015, sur un dénominateur mitigé en termes de bilan financier.

Face à ce désastre, des recommandations urgentes ont été formulées , au rang desquelles, renouer le contact avec la fondation Franz Weber pour assurer la continuation de la conservation du parc pour une période définie, organiser des campagnes de sensibilisation au profit des populations riveraines impliquant les chefs de village, CDV- CDQ pour obtenir une adhésion et consensus à sauver le patrimoine commun, lancer un appel international pour le recrutement d’un gestionnaire du parc dans les meilleurs délais.

Rappelons que l’enquête révèle des abattages anarchiques des arbres avec une centaine de souche, l’abattage des animaux, le commerce illicite de la viande de brousse issue des espèces animales abattues illégalement entre autres, une menace dangereuse pour la faune et la flore.



Méningite : top départ pour l’offensive dans la région de la Kara

Gianni Infantino prend les rênes de la FIFA