in ,

Passons les comptes nationaux à la loupe

cnj1Les comptes nationaux du Togo, instrument de la mesure de la situation économique et de l’amélioration de l’indépendance des divers secteurs d’activités de l’économie d’un pays sont revisités à Lomé.

C’est au cours d’un atelier ouvert ce mardi 23 juin 2015 à Lomé par l’INSET (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) que le premier rapport de ladite organisation a été présenté en présence du ministre de la planification et de l’aménagement du territoire et d’un parterre de personnalités.



Ces comptes selon M. N’Guissa Kokou Yawo, Directeur Général de l’INSET, « donnent une vue d’ensemble de l’économie d’un pays. Ils permettent d’appréhender les relations économiques commerciales, intra-nationales et internationales. Il permet de faciliter les analyses économiques financières et monétaires et ainsi d’éclairer les décisions des gouvernements sur les politiques économiques.»

« Ils permettent ainsi les prévisions économiques à court et à moyen termes ainsi que les arbitrages et les comparaisons internationales grâce aux données relatives au PIB entre autres qu’il produit», a-t-il ajouté.

Ce rapport présente ainsi les avancées réalisées par le Togo depuis 2010, portant la croissance économique à un taux de 6,1%. Chiffre encourageant selon le ministre Djossou Sémodji de la planification et de l’aménagement du territoire, mais qui «…n’est pas suffisamment élevé pour renverser de manière significative la courbe de la pauvreté dans notre pays »

Conscient de ce défis, des efforts restent à fournir dans lesquels s’inscrit l’élaboration de la SCAPE (Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi) courant de 2013 à 2017.

Ces comptes devant être produits chaque deux ans ont été suspendus, puis repris en 2009. Ils ont été réalisés avec le concours du Programme d’appui institutionnel de l’Union Européenne au Togo.

Pap Jo.



Ad Carte Fidelyo

Veuves et orphelins, on pense à vous…

Le Club Rfi-Togo ajoute l’utile à l’agréable