Petit Pays : « J’ai été vendu aux enchères dans mon pays à cause… », le chanteur camerounais fait de troublantes révélations

Dans une petite communication sur sa page Facebook, l’artiste camerounais Petit Pays, dit son mécontentement par rapport à l’hymne de la Coupe d’Afrique des Nations 33e édition qui se joue en terre camerounaise. Pour ce dernier, il n’y a aucun doute, le gouvernement camerounais ne le récompense pas à sa juste valeur.

« Qui connaît l’hymne de la CAN ? Ça joue comment ? J’ai vraiment été vendu aux enchères dans mon pays à cause d’une poignée de personnes qui gèrent ce pays comme leur boutique mais le mensonge n’a pas de longues jambes et on ne trompe pas longtemps le peuple. Bonjour peuple de Dieu », a-t-il posté sur son compte Facebook.

L’homme de la culture condamne par ailleurs le comportement de certains Camerounais envers le peuple ivoirien, lors de cette Coupe d’Afrique des Nations. 

« Bonjour particulier à nos frères ivoiriens, vous vous êtes bien battus. Vous savez les taquineries et les chamailleries pendant les matchs se font avec des gens qu’on apprécie et qu’on aime », indique le Turbo d’Afrique dans un autre post.

“Le Cameroun et la Côte d’Ivoire sont comme l’ongle et le doigt, le match est passé, retournons à notre complicité fraternelle de toujours. 

Je vous souhaite à tous une agréable journée en écoutant cette chanson de moi qui date de 30 ans, dans laquelle je dis merci au peuple ivoirien pour l’amour chaleureux qu’ils ont accordé à ma musique et à ma personne”.

Similaires