Place aux ODDLes 193 États membres de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement ont adopté ce vendredi 25 septembre à New York, les 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui feront suite aux 8 Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) lancés en l’an 2000.

Ce nouveau programme est le résultat d’un processus de négociation, lequel a impliqué pendant plusieurs années tous les États membres de l’ONU et la participation de la société civile. Par ailleurs, ce programme est étalé sur les 15 prochaines années (2015-2030) avec 169 cibles. Ces objectifs seront applicables aussi bien aux pays riches qu’aux pays pauvres, ce qui n’était pas le cas pour les OMD, essentiellement centrés sur les pays en voie de développement.



Ces ODD couvrent l’ensemble des dimensions du développement durable, à savoir la croissance économique, l’intégration sociale et la protection de l’environnement.

Ce programme ambitionne, à terme, d‘éradiquer la pauvreté sous toute ses formes, de promouvoir l’éducation et la santé et éventuellement de maitriser les enjeux du réchauffement climatique.

Mais le défi majeur de ce programme sera de se trouver les fonds nécessaires estimés entre 3.500 et 5.000 milliards de dollars chaque année pendant les prochaines années pour les réalisations.

L’ONU prévoit instaurer 350 indicateurs économiques et statistiques afin de juger les progrès accomplis par chaque pays, également une des faiblesses des OMD.