En dépit des mesures prises par les autorités pour réduire les accidents de  la circulation, les chiffres continuent de croître.

Sur un total de 5.814 cas d’accidents recensés pour le compte de l’année dernière, on dénombre 7.951 blessés et 592 morts.  Ces chiffres sont nettement en hausse par rapport aux chiffres enregistrés ces cinq dernières années.



Lire aussi : Limogeage de Kako Nubukpo de l’OIF: le Togolais pointe du doigt les Présidents Ouattara et Macron

L’excès de vitesse, le non-respect du code de la route et des feux tricolores, l’état défectueux des engins, l’alcool et le téléphone au volant sont quelques-unes des causes de cette hécatombe.

Dans son message circonstance après la présentation de ce bilan par le ministère en charge de la Sécurité, le Directeur exécutif national de l’association Action pour les victimes de la route (AVR), Otto Gunther Kpegoh, a appelé à des mesures fortes pour infléchir la courbe.

Lire aussi : Togo/Share recrute pour ces 3 postes

Car, argue-t-il, les victimes et les orphelins sont au finish des charges pour la société et il faut des sanctions lourdes pour décourager ceux qui violent les prescriptions du code de la route.