>

Pornhub, XVidéos, Tukif… les plus gros sites p0rno risques d’être bloqués en France, la raison

France : des sites p0rnos bientôt bloqués? l’annonce fait réagir les internautes

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Un véritable coup dur pour des millions d’internautes accros au porno. En effet, cinq sites pourraient être censurés en France. Il s’agit de Pornhub, XVideos, XNXX, XHamster et Tukif. C’est ce que doit décider le tribunal judiciaire de Paris, ce mardi 6 septembre, suite à la demande déposée par l’Arcom (l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, héritière du CSA).

Cette décision pourrait être une première si c’était le cas. Les associations e-Enfance et La voix de l’enfant avaient d’abord réclamé le filtrage de neuf des principaux sites pornos directement auprès des fournisseurs d’accès internet. La demande avait été jugée irrecevable en octobre 2021 par le tribunal de Paris.

Trois associations de protection de l’enfance ont alors saisi l’Arcom qui a demandé le blocage de cinq sites, qui sont les plus consultés en France.

L’un des responsables de Tukif s’insurge contre une éventuelle telle décision dans L’Obs : “Bloquer seulement quelques gros sites revient à bloquer ceux avec une structure identifiée et qui collaborent avec les forces de l’ordre (…) Les internautes n’arrêteront pas de chercher du contenu sur Google et vont se rabattre sur les autres, des sites plus petits, moins structurés et potentiellement proposant des contenus bien plus douteux – pédopornographique, de revenge porn, scatophile, zoophile, etc. Le résultat sera bien pire que le diagnostic de départ”.

D’après un sondage Ifop de 2020 relayé par L’Obs, 57 % des Français voient dans cette obligation une atteinte à la vie privée, et 87 % disent ne pas avoir confiance dans les éditeurs de sites pornos pour gérer ce contrôle.