>

Positions s3xuelles : “La levr3tte ne provoquerait pas d’AVC”

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Ghana, une Association de physiothérapie a démenti les affirmations selon lesquelles certaines positions s3xuelles peuvent entraîner des accidents vasculaires cérébraux.

Selon l’association, rien ne prouve que la levr3tte, par exemple, puisse provoquer un AVC chez les hommes et les femmes.

Cette déclaration fait suite aux suggestions faites par un physiothérapeute consultant lors de l’émission du petit-déjeuner de la chaîne publique GTV, selon lesquelles la levr3tte peut provoquer un accident vasculaire cérébral.

Mais une déclaration publiée par l’association et signée par son responsable des relations publiques a déclaré : « Il n’y a aucune preuve pour soutenir cette affirmation. Les physiothérapeutes du monde entier croient en la pratique fondée sur les preuves ».

L’association a donc conseillé au public de “ne pas tenir compte de cette affirmation”.

Elle a également appelé à la circonspection afin d’éviter la désinformation” lors de discussions sur de tels sujets.

L’Association ghanéenne de physiothérapie a également exhorté le public à “demander l’avis de physiothérapeutes certifiés et qualifiés sur ces questions”.