Poste de Directeur Général à l’OMC : la Sud-coréenne Yoo Myung-hee renonce à la course

Toujours en quête d’un successeur au Brésilien Roberto Azevedo, les tractions continuent. Parmi les candidats en lice, y figure la Sud-coréenne Yoo Myung-hee. La ministre a annoncé qu’elle se retire de la course après avoir consulté son principal allié.

Face à cette annonce, le boulevard s’ouvre pour la candidate nigériane Ngozi Okonjo-Iweala qui fait l’objet d’un large consensus au niveau des partenaires.

S’il advenait qu’elle soit choisie, Dr Ngozi serait la première femme à la tête de l’OMC et la première directrice générale d’origine africaine.

Face à cette situation, « la Corée du Sud continuera de faire des contributions diverses pour rebâtir et développer le système commercial multilatéral », poursuit le ministère sud-coréen. Des mots sincères de la Corée du Sud qui encouragent l’institution onusienne.

Avec lefigaro.fr

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Netflix : cette série détrône Lupin et devient la plus regardée au monde