Une foule en colère a massacré près de 300 crocodiles dans une ferme d’élevage en Papouasie indonésienne. Ceci est arrivé après qu’un homme ait été tué par l’un des reptiles, une espèce protégée dans le pays.

Selon les autorités locales, la victime de 48 ans avait pénétré accidentellement dans l’enceinte des crocodiles pour chercher de l’herbe pour ses vaches. Il a été mordu à une jambe avant d’être mortellement frappé par un violent coup de queue de l’un des crocodiles.

Plusieurs centaines d’habitants du quartier, en colère, ont ensuite fait irruption dans la ferme, armés de couteaux, machettes et pelles. Ils ont abattu 292 crocodiles, essentiellement des bébés crocodiles, mais aussi des adultes mesurant deux mètres de long, soit presque la totalité des reptiles qui s’y trouvaient, selon les autorités.

Les membres de la famille se seraient auparavant plaints auprès des autorités de la localité sur cette ferme. Elle trop proche, selon eux, d’une zone résidentielle. Il leur a été dit que le propriétaire des lieux était d’accord pour dédommager la famille de la victime.

La Rédaction