Pour des produits carnés sûrs dans les assiettes

Une formation de Master 2 en gestion et surveillance sanitaire de la faune sauvage sera ouverte en novembre prochain à l’École Inter-États des Sciences et Médecine vétérinaire (Eismv) de Dakar. C’est l’une des annonces faites au cours de la 46e session ordinaire du Conseil d’administration de cette institution panafricaine tenue cette semaine à Lomé.

Elle a réuni les ministres en charge de l’Enseignement supérieur des 15 Etats membres de l’école qui sont venus examiner le rapports d’activité de l’année académique précédente, adopter le budget de l’année prochaine, et plancher sur les plans  stratégique et d’action de cette école qui fêtera ses 50 ans d’existence en 2018.

9 résolutions et 4 décisions ont été prises à l’issue des différents échanges. Elles permettront, selon le ministre togolais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Prof. Octave Nicoué K. Broohm, nouveau président du Conseil d’Administration de l’école pour l’année académique 2017-2018, « de veiller à hisser l’école plus loin dans l’intérêt de nos populations respectives, et de professionnaliser davantage la formation dans le sens de l’auto-emploi ».

« Tout ce qui peut arriver comme maladie épizootique doit être rapidement maîtrisé et de façon à ne pas laisser ces maladies se propager. Et pour cela, nous devons faire en sorte qu’il y ait assez de personnels qualifiés pour encadrer les cheptels pour une sécurité alimentaire dans notre sous-région », a déclaré le ministre Broohm.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo/Santrinos Raphaël très ému : ''Ce fût l'un des meilleurs moments de ma vie"
Togo/Santrinos Raphaël très ému : ”Ce fût l’un des meilleurs moments de ma vie”