Pour Eto’o, Maradona est éternel : “C’est Dieu, et Dieu ne meurt jamais”

L’ancien joueur camerounais Samuel Eto’o a pleuré la mort de Diego Maradona et a déclaré que ce qu’il a fait dans le football “est d’une autre planète” et qu’il restera une idole pour les générations à venir.

« Il était l’idole de toute une génération et il continuera à être l’idole des générations à venir. Ce qu’il a fait dans le football est d’une autre planète. Le sentiment que nous avons tous, est qu’étant un Pelé, un Maradona, un Messi ou un Ronaldo, ils font tellement partie de nos vies que nous pensons qu’ils ne partiront jamais. Quand j’ai vu beaucoup de gens m’envoyer des messages, je n’y ai pas cru », a-t-il déclaré sur le forum virtuel du Sommet mondial du football (WFS).

« Il fait partie de notre vie. Même si vous ne pensez pas à lui tous les jours, vous savez qu’il est là. Le peu de temps que je l’ai vu en action et puis plus tard, j’ai pensé que ce qu’il faisait ne semblait pas possible. Quelle tristesse. Il est Dieu et Dieu ne meurt jamais, il continuera toujours à vivre dans nos cœurs », a-t-il ajouté.

Il l’associe, par exemple, à la victoire du Cameroun sur l’Argentine lors du match d’ouverture de la Coupe du monde 1990 : « J’étais dans le quartier et il y avait environ 2 000 personnes devant une petite télévision. Lorsque Maradona a salué notre capitaine, il a pris le ballon, a commencé à le toucher avec son épaule et nous avons tous commencé à dire qu’il allait marquer dix buts. Il était impensable que le Cameroun puisse gagner. Mais cette victoire a donné beaucoup d’espoir à la jeunesse car nous avons vu que les choses étaient possibles », a-t-il rappelé.

Avec BeSoccer.

Plus d'articles
Forte envolée de droits d’inscription à l’Université de Lomé