in ,

Pourquoi il ne faut pas conduire les fenêtres ouvertes ?

Rouler avec les fenêtres ouvertes est une pratique risquée selon l’étude menée par le Global Centre for Clean Air Research, en Grande-Bretagne. Les chercheurs ont étudié l’exposition des automobilistes à la pollution dans 10 villes comme Dhaka au Bangladesh, Chennai en Inde ou encore Guangzhou en Chine. 

Programme de bourses d’étude 2021 de l’Université de technologie et de design de Singapour

L’équipe a mesuré le taux de microparticules présentes dans l’habitacle des véhicules, durant les heures de pointes. C’est lorsque les fenêtres sont ouvertes que les passagers sont le plus exposés à ces microparticules. Ces particules fines, en suspension dans l’air du fait de la pollution, seraient cancérigènes et peuvent accentuer les risques de maladies respiratoires et/ou cardiaques. 

Les moustiques sont-ils vecteurs du Covid-19 ? Des scientifiques répondent

L’étude montre que l’exposition à ces particules fines augmente de 90 % lorsque la fenêtre d’une voiture est ouverte. Pour éviter d’être exposé à cette pollution, il faudrait donc utiliser le recyclage de l’air. Il s’agira de la meilleure façon de limiter la présence des microparticules dans l’habitacle. Le centre de recherche préconise aussi de faire ses trajets en dehors des heures de pointe, qui favorisent évidemment la présence de ces microparticules, dès que cela est possible.

Il tente de s’immoler par le feu en pleine manifestation

Cependant, la climatisation n’est pas forcément la solution pour s’aérer tout en gardant la fenêtre fermée. Les véhicules qui utilisent la climatisation rejettent 5 % de plus de CO2 que les véhicules qui ne l’utilisent pas. Cette surconsommation d’énergie entraîne irrémédiablement une hausse de la pollution atmosphérique et participe ainsi au réchauffement climatique. 

Le risque de démence est plus élevé chez ceux qui se sentent étourdis en se levant, selon une étude

On estime aussi que rouler les fenêtres ouvertes à vive allure, entraîne une surconsommation d’essence puisque cela diminue l’aérodynamisme du véhicule. Les automobilistes qui roulent à 130 km, les fenêtres ouvertes voient ainsi leur consommation d’essence augmenter de 5% en moyenne.

Pour rappel, l’OMS estime que 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

France / Covid-19 : la ville de Lourdes se meurt sans pèlerins

[Vidéo] Une vipère à 2 têtes capturée en Inde

[Vidéo] Une vipère à 2 têtes capturée en Inde