in ,

Pourquoi le prince Harry a rejoint un club d’hélicoptère en catimini

Récemment, le prince Harry a rejoint un club d’hélicoptère californien, situé non loin de sa nouvelle maison de Santa Barbara. La raison est simple.

Le papa du petit Archie souhaite ne pas perdre la licence de pilote qu’il a obtenue il y a quelques années durant sa formation dans l’armée de l’air. Pour rappel, le mari de Meghan Markle a passé en 2008 l’épreuve d’aptitude pour apprendre à piloter des hélicoptères militaires. En 2010, il obtient son brevet de pilote. Presqu’un an plus tard, le frère du prince William réussit son vol test sur l’hélicoptère d’attaque Apache. En avril 2011, il est nommé capitaine. Enfin, le 8 juillet 2013, il apprend qu’il a réussi son examen de commandant de bord. 

Désormais, le prince Harry peut amener sa femme et son fils avec lui lors d’un vol en hélicoptère puisque sa licence sera renouvelée. En effet, il faut réaliser un certain nombre d’heures de vol par année, que ce soit aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, afin de conserver le précieux sésame. Un ami du fils cadet de Lady Diana, interviewé par The Sun le 18 septembre 2020, a déclaré : “Il est vraiment fier de cette licence. Il a travaillé dur pour cela”. 

Coup dur pour Sidiki Diabaté : l’artiste retiré d’Afrimma Awards 2020

Désormais, celui qui a célébré ses 36 ans le 15 septembre dernier souhaiterait “garder ces heures [de vol, NDLR] pour son usage personnel” puisque cette licence “donne la liberté” de réaliser des trajets aériens quand et où il le désire. Pour l’heure, le prince Harry ne possède pas encore son propre hélicoptère, mais il pourrait très bien décider à l’avenir d’investir. Pour information, il a servi l’armée britannique pendant dix ans. Il a en effet arrêté de se rendre sur le terrain dès le 19 juin 2015.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Crise au Mali : un président de transition sera nommé ce lundi 21 septembre

Guinée / Présidentielles : 11 partis s’unissent contre A. Condé