Pourquoi les chaussures Louboutin ont-elles des semelles rouges ? voici la véritable signification de cette couleur

Depuis son entrée dans la mode, la Maison Louboutin ne cesse de fasciner les fashionistas du monde entier. Son créateur a tout de suite fait sensation avec sa fameuse semelle rouge. Présente dans toute sa ligne d’escarpins et de chaussures, elle incarne une signature originale et exclusive.

Le terme « Louboutin » fait automatiquement référence aux talons aiguilles sublimés par cette touche chatoyante et glamour. Nous allons lever le voile sur le mystère de cette iconique semelle rouge, symbole de l’identité de la marque, dont l’explication a été récemment révélée par le designer lui-même.

Très jeune, passionné de théâtre, Christian Louboutin est particulièrement intrigué par les souliers des comédiens et se met à en dessiner pour le plaisir. Un jour, sa sœur l’emmène visiter un musée et il est alors fasciné par la pancarte à l’entrée qui dévoile un escarpin barré de rouge (pour marquer l’interdiction des talons aiguilles en métal qui abîmaient le parquet à l’époque). Cette image l’obsède tellement qu’il se met à dessiner régulièrement des chaussures à talons hauts. Bien des années plus tard, le créateur s’intéresse de près à l’univers Pop Art du peintre américain Andy Warhol.

En 1992, le chausseur dessine un croquis d’escarpin surnommé « Pensée », dont le prototype s’inspire vivement de l’œuvre Flowers de Warhol. Il aime bien le modèle, mais il n’est pas totalement satisfait, il le trouve un peu fade. Il lui manque un petit supplément d’âme. Et, la semelle noire, qu’il trouve trop sombre, le dérange un peu. C’est là que le hasard fera bien les choses : il jette un coup d’œil à l’une de ses assistantes qui est en train de se vernir les ongles avec un beau rouge vif. Une idée lumineuse, et pour le moins insolite, lui traverse l’esprit. Il lui emprunte le vernis pour repeindre la semelle en rouge et lui donner plus de peps. Et, là c’est la révélation. En moins d’une minute, il vient de sceller son destin avec l’un des concepts les plus avant-gardistes de la fashionsphère.

« J’ai regardé et je me suis dit : le soulier est bien, mais le dessin est mieux (…). Il y avait cette grosse masse noire de la semelle qui n’existait pas sur mon dessin. Heureusement, la personne qui essayait les souliers dans l’usine était en train de se faire les ongles. Je lui ai piqué son vernis et j’ai peint les semelles. Tout à coup, ça a fait office de révélateur. Je me suis dit, voilà, ça ressemble à mon dessin ! », raconte le designer.

C’est désormais sa marque de fabrique. Reconnaissable entre mille, cette semelle rouge vive se retrouve alors dans toutes les chaussures Louboutin. Et les stars du monde entier se l’arrachent !

En 2014, le créateur se diversifie et lance un vernis à ongles au design singulier et atypique : le bouchon mesure autant de centimètres que le talon d’une chaussure Louboutin.

Similaires