Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

> >

PPP en faveur de la santé maternelle et néo-natale

Facebook
Twitter
WhatsApp

PPP en faveur de la santé maternelle et néo-nataleUne soixantaine de gestionnaires et responsables des maternités des secteurs privés et publics du Togo se sont partagé leurs expériences pour améliorer davantage les soins maternels et néonataux administrés dans leurs structures respectives, ce vendredi 1er juillet à Lomé.

Cette initiative du ministère en charge de la Santé en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) vise à renforcer les soins obstétricaux néonataux d’urgence (SONU) et la collaboration entre les deux secteurs en faveur des nouveau-nés et des parturientes.

Selon les statistiques, une bonne administration des SONU, qui sont des soins appliqués aux femmes enceintes au cours de l’accouchement et aux nouveau-nés, permet de réduire de 30 % la mortalité maternelle et néonatale.

Il s’avère donc nécessaire pour l’atteinte de l’objectif fixé aux SONU, vu que les différentes couches de la population fréquentent indifféremment les centres privés que publics, un bon lien entre ces formations sanitaires de plateaux techniques différents et une rapidité des transferts de parturientes. Et des cadres comme ceux-ci sont importants pour échanger afin de réduire davantage cette mortalité au Togo, a souligné Dr. N’tapi Kassounta, médecin de Santé publique.