Préparatifs du CHAN 2021 : Constant Omari annoncé au Cameroun

Le Cameroun s’attend déjà à recevoir la dernière mission d’inspection des chantiers du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui sera envoyée par la Confédération africaine de football (CAF). Les autorités notamment le Premier ministre Joseph Dion Ngute en a parlé ce mardi 1er décembre 2020, au cours de la 27ème session du Comité de Préparation des Coupes d’Afrique des Nations de football (COMIPCAN 20-21). Des informations obtenues de la session susmentionnée, on apprend que cette ultime mission sera conduite par le président par intérim de la CAF Constant Omari.

Selon une source à la Fédération camerounaise de football, le président par intérim de l’instance faîtière du football africain et sa délégation pourraient être au Cameroun à partir du 5 décembre 2020.

Joseph Dion Ngute a donc demandé aux responsables du Comité local d’organisation de tout mettre en œuvre pour rassurer l’hôte du Cameroun sur les capacités du pays à organiser un évènement de qualité. Il a aussi été recommandé la mobilisation de toutes les parties prenantes pour le succès de cette organisation.

La venue au Cameroun de Constant Omari annoncée, démontre que la CAF a maintenu la programmation de ses activités et événements. D’aucuns avaient cru que le tsunami qui s’est abattu sur Ahmad Ahmad aurait des répercussions sur le CHAN 2021 et sur la Coupe d’Afrique des Nations 2022. Oh que non ! Le Cameroun se doit d’être prêt, pour pouvoir conserver l’organisation du CHAN qui va se déroler du 16 janvier 2021 au 7 février 2021.

De passage à l’Assemblée nationale, Joseph Dion Ngute a parlé du niveau des préparatifs de la compétition dont les acteurs sont les joueurs locaux. Il a déclaré ce qui suit :

Honorables Députés,

Les préparatifs du Championnat d’Afrique des Nations de Football, CHAN TOTAL CAMEROUN 2021, ainsi que ceux de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, CAN TOTAL CAMEROUN 2022, se poursuivent sereinement.

La situation se présente comme suit sur les différents sites:

Sur le site de compétition de Yaoundé :

les travaux de construction du stade principal du Complexe Sportif d’Olembé, d’une capacité de 60 mille places assises, enregistrent un taux d’exécution de 95 %;
les deux stades annexes de 1 000 places assises chacun affichent un taux d’exécution de 92%;
le Centre commercial est déjà réalisé à 75 % ;
l’hôtel 4 étoiles de 70 chambres est exécuté à 55 % ;

le stade omnisports AHMADOU AHIDJO, d’une capacité de 40 mille places assises, est fonctionnel, ainsi que ses deux terrains annexes dédiés aux entraînements ;
le Complexe de la BEAC est en cours de mise aux normes de la CAF pour servir de terrain d’entrainement, au même titre que l’annexe n°3 du stade omnisports de Mfandena. Les travaux se situent respectivement à 90 et 50% ;
le stade Militaire de NGOA EKELE, qui a récemment servi pour la prise en charge des patients atteints du COVID 19, est en voie de rénovation.

Sur le site de compétition de Douala:

les travaux de construction de l’ensemble des composantes du Complexe sportif de Douala-Japoma, sont exécutés à 97 %; les travaux de réhabilitation et d’extension du Stade de la Réunification de Douala, d’une capacité de 30 mille places assises, sont achevés et réceptionnés le 27 juillet 2020;

les travaux de réhabilitation des stades d’entraînement de Bonamoussadi et de Mbappe Leppé sont réalisés à 90 %. Certains travaux de rénovation sont prévus pour la remise en état de service de la pelouse du stade de Mbappe Leppé, qui a aussi accueilli certains patients du COVID-19.
Sur le site de compétition de Limbe/Buea, les infrastructures existantes sont déjà fonctionnelles et le Gouvernement s’attèle à leur maintenance. Des travaux complémentaires y sont également prévus pour améliorer leur état de fonctionnement.

Sur le site de compétition de Garoua :

la réhabilitation et l’extension du stade de ROUMDE ADJA et de son annexe, ainsi que la construction d’un hôtel 4 étoiles à Garoua sont quasiment achevés. La réception provisoire a été prononcée le 27 juillet 2020. Les niveaux d’avancement des travaux des autres stades d’entraînement sont les suivants :
GENDARMERIE et POUMPOURE : 69 % ;
COTON SPORTS : 79 %;
CENAJES : 79 %.

Sur le site de compétition de Bafoussam :

le stade principal de KOUEKONG, d’une capacité de 20 mille places assises est fonctionnel. Quelques travaux et équipements complémentaires, exigés par la CAF, y sont en cours ; les travaux de réhabilitation ou de construction des cinq (05) stades d’entraînement affichent globalement un taux d’exécution de 87 %.

Par ailleurs, en prélude à ces deux compétitions sportives, le Gouvernement a poursuivi la réalisation d’autres infrastructures connexes. Il s’agit notamment : des travaux de réhabilitation ou de construction des voies d’accès aux différents sites de compétition ; du relèvement des plateaux techniques des hôpitaux ; du renforcement du parc hôtelier, en particulier dans les villes qui en sont moins pourvus, à l’instar de Bafoussam et de Garoua ; le déploiement d’un système de vidéosurveillance.

source : actucameroun.com

Plus d'articles
Togo / Showbiz : Juliano enchaîne les bonnes nouvelles