Présence en ligne en Afrique : l’université d’Abomey-Calavi fait mieux que l’université de Lomé

Selon l’édition 2021 du Webometrics Ranking, un classement universitaire mondial, l’Université Cheick Anta Diop au Sénégal est la plus digitale d’Afrique subsaharienne francophone.

Le classement Webometrics, publié 2 fois par an, est un classement des universités à partir de 4 principaux indicateurs numériques que sont : le partage des connaissances publiques, l’impact du contenu Web, les citations des chercheurs et les documents publiés.

L’université sénégalaise à la 77e position continentale. Elle est suivie de l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, 91e africaine. La troisième position est occupée par l’Université de Yaoundé au Cameroun (105e en Afrique). L’Université de Lomé occupe, quant à elle, la 11 e place en Afrique subsaharienne francophone.

L’objectif de ce classement, outre d’inciter l’intérêt des étudiants et des investisseurs, est de promouvoir la présence académique sur le Web, en soutenant les initiatives de libre accès pour augmenter de manière significative le transfert des connaissances scientifiques et culturelles générées par les universités.

Les 10 universités d’Afrique francophone subsaharienne les plus présentes sur le Web

Rang Afrique subsaharienne francophone Universités Pays Rang Afrique
1 Université Cheick Anta Diop Sénégal 77
2 Université d’Abomey-Calavi Bénin 91
3 Université de Yaoundé I Cameroun 105
4 Université de Dschang Cameroun 107
5 Université de Buea Cameroun 115
6 Université d’Antananarivo Madagascar 165
7 Université de Maroua Cameroun 175
8 Université de Ngaoundéré Cameroun 188
9 Université Félix Houphouët-Boigny Côte d’Ivoire 190
10 Université de Kinshasa RDC 192
11 Université de Lomé TOGO 215

Plus d'articles
Togo-Tuerie au Mali : le message du Président Faure Gnassingbé au peuple malien