in ,

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro a commencé son combat

L’ancien premier ministre ivoirien Guillaume Soro ne compte pas se laisser faire après le rejet de sa candidature à la présidentielle du 31 octobre par le Conseil constitutionnel. Il a annoncé ce jeudi 17 septembre lors d’une conférence de presse à Paris qu’il se maintenait dans la course de manière «irrévocable».

«Ma candidature est ferme, irréductible et irrévocable», a déclaré l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, en assurant que «la Côte d’Ivoire est au bord du gouffre» depuis la décision du président sortant Alassane Ouattara de se présenter à un troisième mandat.

Togo / BEPC : la réponse d’un candidat à une question liée au Coronavirus amuse les internautes (photo)

Le lundi dernier, le Conseil constitutionnel avait invalidé la candidature de M. Soro en raison d’une condamnation par la justice ivoirienne à 20 ans de prison pour «recel de détournement de deniers publics». L’Institution a, par la même occasion, validé celle de Ouattara. Une décision jugée inacceptable par l’ex chef rebelle qui a promis aller au combat.

Côte d’Ivoire : Exclu de la présidentielle, Guillaume Soro se prépare au combat

Lors de son intervention ce jour, M. Guillaume Soro a appelé l’opposition ivoirienne, dont les ex-présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, à s’unir et à «saisir la Cédéao en vue d’obtenir des élections transparentes». «Maintenir l’élection du 31 n’a aucun sens, y participer serait cautionner le coup d’État institutionnel d’Alassane Ouattara», a-t-il martelé.

Côte d’Ivoire : l’humoriste Michel Gohou reçoit une très bonne nouvelle

«Il ne peut pas y avoir d’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Le scrutin (du 31) n’aura pas lieu», a affirmé M. Soro.

Guillaume Soro annonce son retour à Abidjan

Pressé de questions pour savoir ce qu’il entendait, il s’est refusé à faire de la «politique fiction», se bornant à dire que l’opposition devait s’«unir pour stopper Ouattara dans sa folle aventure». «Je n’irai pas aux élections tant que Ouattara est candidat, ce serait valider la forfaiture», a encore déclaré Guillaume Soro. «Je rentrerai en Côte d’Ivoire», a en outre ajouté M. Soro, sans fournir de calendrier.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

FC Barcelone : Quique Setién va réclamer 4 millions d’euros au club

Gims : les confidences touchantes sur son rôle de père