Présidentielle américaine : Trump intente un recours contre le vote postal en Pennsylvanie

La plainte, déposée par la campagne de Trump et deux électeurs, accuse le système de vote par voie postale en Pennsylvanie de « manque de transparence et de vérifiabilité » contrairement au vote en personne.

Il est reproché aux représentants électoraux de cet État d’avoir violé la Constitution des États-Unis en mettant sur pied un « système illégal » prévoyant davantage de supervision pour le vote en personne que pour le vote par courrier.

Donald Trump, qui a régulièrement tenté ces derniers mois de mettre en doute l’intégrité de l’élection présidentielle américaine en dénonçant des fraudes, a promis de mener jusqu’au bout une bataille juridique dans l’espoir d’inverser les résultats dans les États ayant permis à son rival démocrate Joe Biden de remporter le scrutin du 3 novembre, comme l’avaient annoncé des médias.

Il avait précédemment averti qu’il œuvrerait pour faire recompter les voix dans plusieurs États. En outre, il a l’intention de vérifier avec l’aide des tribunaux si la législation n’a pas été violée lors du dépouillement du scrutin.

La campagne de Trump et les républicains ont multiplié les recours en justice depuis « l’Election Day » contre des irrégularités électorales présumées. En Géorgie et dans le Michigan, les juges ont déjà débouté les plaignants.

L’Attorney General (ministre fédéral de la Justice), William Barr, a autorisé lundi les procureurs fédéraux à enquêter sur des « accusations substantielles d’irrégularités dans le vote et la tabulation des votes ».

Dans une lettre que Reuters a pu consulter et qui constitue la première communication de William Barr depuis le scrutin à propos des accusations de fraude de Donald Trump, il exhorte cependant les procureurs à ne pas approfondir les plaintes « fantaisistes ».

Source : Sputnik

Plus d'articles
Tchad : le président Idriss Déby Itno procède à un remaniement ministériel