in ,

Présidentielle au Burkina Faso : Roch Marc Kaboré promet un coup K.O.

Environ 6,5 millions de Burkinabè se rendront aux urnes ce dimanche 22 novembre pour renouveler leur assemblée nationale ainsi que pour élire un nouveau président.

Pour cette élection, qui est la 2e depuis la chute de Blaise Compaoré, le président sortant Roch Marc Kaboré veut la remporter pour poursuivre sa mission et restaurer la sécurité mise mal par des attentats terroristes.

Mais pour ce faire, il devra se départir du parti de l’ancien président Compaoré incarné par Eddie Komboïgo qui ne compte pas se laisser faire. Ce dernier ainsi que Zéphyrin Diabré, chef de file de l’opposition, font figures de principaux challengers.

Autre figure marquante de ce scrutin présidentiel, une femme qui compte incarner la voix de la gent féminine du Faso. Mme Yéli Monique Kam, chef d’entreprise, est la seule femme candidate parmi les 13 candidats en lice.

Clôturant sa campagne vendredi à Ouagadougou, au stade du 4 août, le président-candidat, chef du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a appelé ses partisans à voter massivement pour faire un coup K.O. dès le premier tour.

« Le dimanche, nous allons remporter la victoire à la présidentielle et aux législatives. Sortez voter pour que le lundi, ce soit moi qui reste au pouvoir », a lancé le candidat Roch Marc Christian Kaboré à ses partisans.

A l’en croire, ce second mandat sera celui de l’emploi, de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du Burkina Faso




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Michael B.Jordan à la recherche d’une femme qui présente cette qualité

Togo : l’ANPE recrute pour ces 10 postes