Présidentielle au Togo : les chefs traditionnels révisent leur partition

Les chefs traditionnels sont entretenus depuis 10 jours au maintien de la paix et de la stabilité. Le ministère de la décentralisation et des collectivités locales, l’organe de formation, était à Lomé pour l’apothéose ce lundi 3 février dans la région maritime.

La nationalité française classée la meilleure au monde, selon l’indice QNI (Classement complet)

Garants des us et coutumes, les chefs traditionnels sont des autorités reconnues par les populations rurales. Pour ce faire, le ministre a choisi de faire d’eux les porteurs du message de paix, de non-violence et la stabilité en cette période électorale.
Le Ministre Payadowa BOUKPESSI a déclaré, « c’est l’occasion de partager ces préceptes, ces garanties de transparence pour qu’à l’issue du scrutin certains ne manipulent pas d’autres. »

Togo: la 1ère édition du forum national de l’apprentissage s’ouvre à lomé

 

Ces dix jours de formation ont permis de revisiter tous les textes surtout ceux qui régissent le droit électoral. Le représentant des chefs traditionnels de la région maritime Togbui Djidjolé Détou IV chef canton d’Aflao-Gakli a rassuré et rappeler que les textes qui régissent le statut des chefs traditionnels recommandent à ces derniers le maintien de la cohésion et de la paix.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Kelyah Ipupa a encore frappé : hyper sexy, la fille de Fally Ipupa s’affiche enfin avec son…La toile s’embrase (photos)