Présidentielle américaine : nouveau revers pour Kanye West

La conquête de la maison blanche s’avère de plus en plus compliquée pour l’époux de Kim Kardashian. Après l’Arizona, plus tôt cette semaine, c’est au tour de l’Ohio de rejeter la candidature présidentielle du rappeur Kanye West.

La Cour suprême de l’État a tranché ce jeudi 10 septembre que le secrétaire d’État républicain Frank LaRose a respecté la loi quand il a refusé quelque 15 000 signatures et d’autres documents que le musicien avait présenté en appui à sa candidature, invoquant des renseignements erronés et contradictoires.

Kanye West n’est inscrit sur le scrutin que dans 12 États, Arkansas, Colorado, Idaho, Iowa, Kentucky, Louisiane, Minnesota, Mississippi, Oklahoma, Tennessee, Utah et Vermont, après avoir annoncé en juillet son intention de se présenter contre le président Donald Trump lors des élections générales de novembre. 

Kanye West : cet ami célèbre qui lui manque beaucoup

 

« J’ai mal pour le pays. J’ai mal non seulement pour les noirs, mais aussi pour tous les Américains et tous les habitants du monde. J’ai mal pour les enfants de tout le monde », a récemment expliqué Kanye West dans une interview pour justifier sa candidature aux élections.

 

Sa candidature a été aussi rejetée au Montana, en Virginie-Occidentale, en Virginie, au Wisconsin et dans d’autres Etats. Ce nouveau rejet n’augure rien de rassurant pour le rappeur. 

Similaires