Présidentielles USA : Donald Trump conteste le dépouillement

Au lendemain du scrutin présidentiel aux Etats-Unis, les Américains ignorent encore qui est leur nouveau président. Le candidat démocrate Joe Biden conserve une avancée (238 grands électeurs) face à son adversaire et président sortant Donald Trump (213).

Et comme il l’avait, maintes fois, annoncé durant la campagne, le 45e président conteste le dépouillement.

En effet, le milliardaire se voit rattraper et dépasser dans plusieurs Etats après le dépouillement des millions de bulletins envoyés par courrier ces dernières semaines, et qui n’avaient pas encore été dépouillés. Or, ces votes par anticipation seraient plutôt favorables à Joe Biden.

« Hier soir j’avais une bonne avance, dans de nombreux Etats-clés », a-t-il tweeté. « Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître magiquement avec l’apparition et le comptage de bulletins surprise ».

Une lutte “sans répit jusqu’à ce que chaque bulletin soit compté”

Peu après, son adversaire démocrate Joe Biden a promis une lutte “sans répit jusqu’à ce que chaque bulletin soit compté”, également sur Twitter.

Les équipes de campagne des deux hommes ont chacune tenté de convaincre que leurs candidats allaient l’emporter, lors de conférences téléphoniques avec la presse. “Si nous comptons tous les bulletins légaux, nous pensons que le président gagnera”, a déclaré Bill Stepien, le directeur de campagne de Donald Trump.

De son côté, la directrice de campagne de Joe Biden, Jen O’Malley Dillon, a souligné que le démocrate était en avance dans suffisamment d’Etats pour atteindre les 270 grands électeurs nécessaires pour qu’il devienne le 46e président des Etats-Unis. “C’est une conclusion assurée”, a-t-elle déclaré.

Plus d'articles
Togo / covid-19 : descente prochaine de la FOSAP dans les bars