Le dimanche 24 février, les réseaux sociaux ont été inondés de rumeurs, parlant d’une procédure de divorce que l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo aurait engagée pour se séparer de son épouse, Simone.

Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo, divorce, Côte d’Ivoire
Le couple Gbagbo

Suite à cela, l’avocat de Mme Gbagbo, Me Ange Rodrigue Dadjé, a tenu à apporter la vérité, en sortant une note officielle, où il indique ne pas avoir reçu de courrier de ce genre.

Après la note officielle produite par son avocat principal, l’ex première Dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo est à son tour montée au créneau, pour démentir cette rumeur qui aura contribué à alimenter la polémique.

« Ah, peut-être qu’il existe deux Simone Ehivet Gbagbo à Abidjan de nos jours. Sinon, moi, je n’ai encore reçu ni papier ni huissier, encore moins d’avocat sur un tel sujet », a déclaré Mme Gbagbo en ironisant.

Selon certains médias ivoiriens qui avaient relayé l’information, elle aurait reçu la lettre de divorce d’avocats et d’huissiers mandatés par son époux et que cela aurait été confirmé par les proches de l’ex-première dame. Mais Simone Gbagbo indique en s’interrogeant, que « si moi qui suis censée être concernée, je dis que je n’en suis pas informée, comment pourrais-je avoir parlé d’une affaire qui n’existe pas à mon entourage pour que cela soit confirmé ? ».

Il va sans dire que cette fameuse demande de divorce n’est autre qu’un mensonge concocté sur les réseaux sociaux à des fins encore insoupçonnées.

Laurent Gbagbo, rappelons-le, réside actuellement dans le sud de la Belgique son pays d’accueil, suite à son acquittement en première instance et sa libération sous condition prononcée en appel le vendredi 1er février 2019. Contrairement à certaines rumeurs, Laurent Gbagbo, vis seul et non pas avec sa compagne Nady Bamba, comme divulgué par bon nombre de médias.

Simone Gbagbo, faut-il le rappeler, avait en janvier dernier, produit un communiqué dans lequel, elle apportait un cinglant démenti à une succession de « rumeurs », qui visait sa personne et qui avait également suscité la même polémique sur les réseaux sociaux.