Prise de bec entre le “Jésus Baoulé” et Eudoxie Yao : « qui est ta fille ? » (photo choc)

Devenu populaire sur la toile depuis quelques jours, le fondateur d’une église messianique en Côte d’Ivoire en sait peut-être beaucoup sur ses “enfants” dont Eudoxie Yao ? Lui qui déclare être Dieu en personne descendu sur terre.

En tout cas, le “sauveur” du peuple dispose désormais, bien malgré lui, d’une page Facebook dénommée Jésus Baoulé Officiel. Créée sans doute par un petit malin. 

C’est cet avatar quelque peu remuant qui a cherché des noises à Eudoxie Yao, dimanche 27 mars. Il s’est fendu d’un commentaire peu amène sur la “go bobaraba“. Une provocation qui a fait réagir aussitôt cette dernière.

Dimanche soir, Eudoxie Yao publiait une série de photos d’elle dans une chambre, en peignoir, avec plusieurs liasses de billets de banque en diverses devises étalés sur le lit. Cette mise en scène a suscité de nombreux commentaires de la part des internautes.

Apparemment, cette énième exhibition d’Eudoxie sur la toile n’a pas été du goût de Jésus Baoulé Officiel. Il tient au salut de ses enfants. Au risque de retrancher une part de leurs bénédictions. 

Il a tenu à le faire savoir à sa “fille” Eudoxie avec des mots crus, bien que marrant accompagnés d’un émoticône tout triste. 

«Qui est ta fille ?», répond la star des réseaux sociaux, suscitant du coup une multitude d’autres réactions amusées. «Moins un», ajoute-t-elle.

Si le visage de Jésus-Christ, le natif d’Israël reste jusque-là inconnu, la face de celui de la Côte d’Ivoire est, quant à lui, devenue populaire sur la toile. Drapé dans une tunique immaculée, à l’image des israélites à l’époque, il clame à qui veut l’entendre qu’il est Dieu incarné. 

Il dit être venu chercher ses fidèles comme annoncé dans la Bible. Car la fin des temps serait imminente. Visiblement, Eudoxie Yao a du mal à accepter l’appel de son “père” qui est dans les cieux, pardon… sur la terre. 

Similaires