in ,

Prix RFI Théâtre 2020 : Un Togolais présélectionné

Le Togolais Kokouvi Dzifa Galley, avec son œuvre intitulé Hangbé, fait partie des candidats présélectionnés pour l’édition 2020 du prix RFI Théâtre.

Son travail « s’adresse à la statue de son frère jumeau mourant, le roi Akaba », explique une source qui a lu le texte. « Elle va lui succéder sur le trône et mener une guerre victorieuse à la tête de ses amazones : les Minos. À la mort de son fils unique, elle sera contrainte d’abdiquer. Les invocations d’Hangbè à son frère et à ses guerrières, à son père puis à son fils sont accompagnées de chants et de voix multiples », ajoute-t-il.

Qui est Céline Banza, lauréate du Prix Découvertes RFI 2019 ?

Au départ, ils étaient au total 218 candidats venus de 20 pays dans le starting-block avant que les 13 ne soient présélectionnés pour la phase finale.

Le 27 septembre prochain, sera dévoilé le nom du lauréat. Ce sera à Limoges à l’occasion du festival « Francophonies-Des écritures à la scène ».

Les photos de cette femme de 52 ans étonnent et séduisent les internautes

Les 13 textes présélectionnés pour le Prix RFI Théâtre 2020

Ainsi va la vie, Said-Mouhamed Ba (Sénégal) ; La Cargaison, Souleymane Bah (Guinée) ; Le Poids du ciel sur la tête, Vhan-Ohlsen Dombo (République du Congo) ; Le Chemin vers l’homme penché à la fenêtre, Besma Eleuchi (Tunisie) ; Candeur carabinée, Sandra Elong (Cameroun) ; Le Bal de l’incontinence, Djevens Fransaint (Haïti) ; La Traversée, Mireille Gandebagni (Bénin) ; Hangbé, Kokouvi Dzifa Galley (Togo) ; Babillages, Sarah Hatem (Liban) ; Le Purgatoire, Naïza Fadianie Saint-Germain (Haïti) ; Palabres urbaines, Jean-Paul Tooh-Tooh (Bénin) ; Le Chant de la petite horloge, Jérôme Tossavi (Bénin) ; Frères de sang, Pingdwinde-Paul Zoungrana (Burkina Faso).



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
Togo, Migration, professionnelle, Canada, ANPE, programme

Togo : l’ANPE recrute pour des postes basés au Canada (9 juillet 2020)

France – Italie 2006 : la soirée maudite de Zidane et de ses coéquipiers